Visite d’Etat du président François Hollande, un événement vu la rareté des visites

En un siècle seuls quatre chefs de l’Etat français ont jugé utile de faire le voyage jusqu’ à Berne! Qu’on en juge :

Hasard ou pas du calendrier, le président Hollande choisit de venir 32 ans jour pour jour après la visite de son prédécesseur socialiste François Mitterrand.

Pourtant si les medias suisses couvrent largement la visite de François Hollande, en mettant l’accent sur les recettes du succès de l’économie suisse, les journaux français privilégient les sujets de tension comme le contentieux fiscal certes en voie de règlement et la libre circulation des citoyens européens qui promet encore de nombreux débats.

Côté Suisse, c’est bien le dégel des relations franco-suisses qui prime.

  • Le Temps 15 avril 2015 François Hollande en Suisse ou la fin de l’ère glaciaire.
  • Le Temps 17 avril 2015 François Hollande a arpenté une Suisse qui innove.
  • Le Temps 18 avril 2015 François Hollande, nouvel ami de l’économie.
  • Le Temps 21 avril 2015 Bilan d’une visite réussie.

RTS Le journal de 19h30 présenté par Darius Rochebin consacre le 16 avril plus de 11 minutes à la visite de François Hollande « qui termine sa visite à Ouchy là ou il faisait du bateau enfant avec ses parents ». Ouchy, les vertus de l’apprentissage suisse, les succès de l’EPFL et un édito sur les leçons à tirer de ce voyage, la RTS revient en détails sur la journée particulière de François Hollande. Pas d’accord spectaculaire, mais un climat apaisé entre les deux pays. La fin du secret bancaire suisse a permis à la France de récupérer des centaines de millions d’euros. La Suisse espère avoir trouvé en la France sinon un allié – un interlocuteur attentif sur le sujet délicat de la circulation des travailleurs européens. Il n’a pas échappé à la RTS que François Hollande a souvent évoqué le sort des 150 000 frontaliers français qui viennent travailler en Suisse reconnaissant implicitement que ce qui n’est à priori qu’un problème suisse pourrait devenir un problème de plus pour la France si un accord n’est pas trouvé avec Bruxelles.

24 Heures 16 avril 2015 A l’EPFL François Hollande salue « le miracle suisse ». Les succès de l’économie suisse ont laissé de marbre les médias français qui ne s’écartent pas du binôme fiscalité-immigration.

Le Figaro 15 avril 2015 Hollande en Suisse pour solder la brouille fiscale.

Les Echos 15 avril 2015 Les Echos La réconciliation franco -suisse à l’épreuve des quotas

Le Monde 16 avril 2015 Le Monde reste sceptique : « Hollande dit croire à l’aide suisse». Pédagogue, le grand quotidien du soir croit bon toutefois de faire un article sur les raisons de la non célébrité de la cheffe de l’Etat Suisse. « Pourquoi ne connaît-on pas la chef de l’Etat suisse ».

Et oui les Suisses sont gouvernés par un conseil fédéral de six membres, dont la présidente n’a qu’une fonction représentative et dont le mandat ne dure qu’un an, pourtant la majorité d’entre eux connaissent bien le nom du chef de l’Etat français. Question de durée de mandat ou de simple curiosité ?

Quant à TF1, elle n’a pas résisté à l’envie de raconter avec moult détails le coup de chaud d’un soldat suisse lors du passage en revue des troupes par François Hollande à Berne, le 15 avril 2015.

Humour aussi au menu pour Le Parisien du 15 avril 2015 qui s’offre un « Hollande perce le coffre-fort suisse ». Rappelant toutefois que la France est bien rentrée en campagne pour gagner les Jeux Olympiques de 2024.

Le Parisien 16 avril 2015   JO 2024 : l’opération séduction de Hollande en Suisse avocat à Lausanne de la candidature de Paris

 

Leave a Reply